Bonjour et merci pour votre visite,

Vous êtes arrivé.e sur cette page parce que vous vous demandez qui je suis. Je vous comprends, j’aurais probablement fait la même chose. Permettez-moi de profiter de l’occasion pour me présenter et pour vous donner les raisons qui justifient l’existence de ce blog.

J’exerce un métier auquel rien ne m’avait préparé, en tout cas ni ma scolarité, ni mon entourage. En effet, qui aurait cru qu’avec le BEP d’électrotechnique que j’ai passé dans un lycée professionnel perdu dans une Oise défavorisée, je serais directeur financier d’un groupe international 15 ans plus tard ? Croyez le ou non, je suis le premier surpris. Il faut bien reconnaître que rien ne m’y prédestinait, mon parcours est “atypique” comme on dit. D’ailleurs, nombre de mes anciens camarades sont restés enfermés dans les carcans qui nous étaient proposés, ou imposés. Ce n’est ni bien, ni mal et je me garderais bien d’établir ici quelque jugement de valeur. Disons que c’est juste un choix différent du mien. Vous vous demanderez peut-être si l’on peut raisonnablement associer les notions de choix et de situation imposée. Ce à quoi je répondrai par l’affirmative. Je crois que briser ses propres paradigmes sociaux est toujours une affaire de volonté, donc de choix. N’en déplaise à Bourdieu.

En effet, au cours de ma carrière, j’ai eu la chance de vivre plusieurs révolutions personnelles. Elles étaient parfois planifiées, souvent subies, toujours enrichissantes. C’est ainsi que j’ai évolué dans l’industrie électrique, puis dans le commerce, la communication, l’entreprenariat avec l’email marketing et maintenant dans la finance d’entreprise. Tout ce que j’ai appris, je l’ai appris pour deux raisons :

  1. Certaines personnes ont cru en moi, sans préjugés
  2. J’ai reçu et partagé des connaissances variées, de manière continue (lectures, conférences, cours en ligne, etc.).

Ce que je souhaite à travers ce blog, c’est donc de poursuivre sur cette dynamique. J’aspire à partager mes connaissances et espère en recevoir de vous qui me lisez. Vous le découvrirez à travers nombre de publications, je suis convaincu de l’importance de la lecture, du partage des connaissances et de la philosophie. Ces éléments sont pour moi, en tout cas du point de vue de ma propre expérience, capitaux tant sur l’aspect personnel que professionnel. En effet, lire, apprendre, partager les savoirs et peaufiner son esprit critique permet de disposer de clefs nouvelles dans la vie de tous les jours. Ce sont ces mêmes clefs qui nous permettent d’envoyer valser les paradigmes sociaux.

C’est pourquoi j’ai distingué deux aspects de mon blog. D’un côté vous retrouverez des publications sur le développement personnel qui traitent d’introspection, du fait de vivre ensemble, ou encore de philosophie de vie. Elles ont pour vocation d’amener des réflexions sur la vie, sur la manière dont nous pouvons s’élever en tant que personne et faire un pied de nez aux schémas sociaux qui nous sont proposés. De l’autre des publications sur le monde des affaires, notamment de la gestion et de l’administration des entreprises, du management et de la stratégie d’entreprise. Ces dernières poseront également un certain nombre d’éléments de réflexion ou de critique, mais cette fois-ci en se positionnant du côté du travail. Il me semble que ces deux aspects sont imbriqués l’un dans l’autre. Les deux s’influencent mutuellement, ils sont essentiels l’un pour l’autre. En effet, le travail fait parti intégrante de la vie, de la société. Ne soyez pas étonné donc si vous trouvez des références de l’une à l’autre de ces catégories, dans la plupart des publications.

Que ce soit au niveau personnel ou professionnel, mon blog s’adresse donc à celles et ceux qui se posent des questions, qui cherchent des réponses sans se contenter du statut quo. Bien sûr, je ne prétends pas apporter les réponses, bien au contraire. J’espère même provoquer des questions, de nouvelles questions. Avec l’espérance qu’elles entraineront avec elles d’autres perspectives de réflexion, voire éventuellement de réponse.

Parce qu’en définitive, ce que je retiens de mon expérience, c’est que je n’avais pas les “bons” diplômes, pas la “bonne” formation, pas les “bonnes” relations et pourtant il faut croire que j’ai croisé les bonnes personnes et lu les bons livres. De la chance ? Je le croyais moi aussi mais il n’en est rien. D’ailleurs, pour reprendre la formule de Phillipe Gabilliet, “la chance, ça se provoque”. En espérant que vous trouverez de quoi alimenter vos réflexions, n’hésitez pas à les partager. Nous échangerons avec plaisir.

Amitiés,

Romain

Partager… Un petit clic pour vous,
une grande aide pour moi !

Peut-être une prochaine fois 🙂

Gardez votre liberté de choisir

Les réseaux sociaux et leurs algorithmes choisissent pour vous ce que vous allez voir ou non. Tant et si bien que c'est tout une partie de nos échanges et de mon travail qui part aux oubliettes ! Le seul moyen qui vous garanti la liberté de choisir ce que vous allez lire c'est ma newsletter. Libre à vous de la lire ou pas mais au moins vous êtes au courant des nouvelles publications.
Ces données ne seront transmises à personne.
En savoir plus.